Toutes l'actualité

500 tonnes de déchets chimiques à Senchim : Le ministre de l'environnement veut circonscrire les risques

  • Le 07/05/2019 12:16:33
  • L'usine Senchim qui excellait dans la production de produits phytosanitaires et qui a fermé boutique depuis 2016, reste à écouler près de 500 tonnes de déchets chimiques. Une raison pour laquelle le ministre de l'environnement et du développement durable Abdou Karim Sall a fait une descente pour évaluer les risques du stockage de ces produits toxiques et ainsi proposer avec la direction de l'usine des dispositions à prendre pour davantage sécuriser ce stock.


    Alerte à Thiaroye: Risque d’explosion de 500 tonnes de déchets toxiques stockés à Senchim

  • Le 07/05/2019 12:19:14
  • Une sérieuse menace pèse sur les populations de Thiaroye sur Mer et environs. Depuis 2011, des tonnes de déchets toxiques sont stockés aux Industries chimiques du Sénégal (Ics Senchim) dans des fûts qui commencent à se dégrader. Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall qui effectuait une visite hier sur les lieux, a déclaré qu’il « y a urgence, avant que ces fûts ne soient déplacés, qu’ils soient reconditionnés pour éviter tout risque de voir ces produits toxiques s’échapper et causer des dégâts”, rapporte EnQuête et L’Observateur. «Il faut un conditionnement acceptable, mais également un conditionnement pour que très prochainement, a insisté le Ministre, « des mesures soient prises et ce, en attendant que ces déchets soient transportés dans les lieux capables d'en prendre en charge la destruction ». M. Abdou Karim Sall a toutefois précisé que ces produits ne peuvent pas être traités au Sénégal. « Il faut forcement les transporter hors du pays, dans des endroits capables de prendre en charge l’incinération de ces produits dangereux, qui doivent être incinérés à très haute température », a-t-il ajouté.


    Alerte à Thiaroye: Risque d’explosion de 500 tonnes de déchets toxiques stockés à Senchim

  • Le 07/05/2019 12:19:25
  • Une sérieuse menace pèse sur les populations de Thiaroye sur Mer et environs. Depuis 2011, des tonnes de déchets toxiques sont stockés aux Industries chimiques du Sénégal (Ics Senchim) dans des fûts qui commencent à se dégrader. Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall qui effectuait une visite hier sur les lieux, a déclaré qu’il « y a urgence, avant que ces fûts ne soient déplacés, qu’ils soient reconditionnés pour éviter tout risque de voir ces produits toxiques s’échapper et causer des dégâts”, rapporte EnQuête et L’Observateur. «Il faut un conditionnement acceptable, mais également un conditionnement pour que très prochainement, a insisté le Ministre, « des mesures soient prises et ce, en attendant que ces déchets soient transportés dans les lieux capables d'en prendre en charge la destruction ». M. Abdou Karim Sall a toutefois précisé que ces produits ne peuvent pas être traités au Sénégal. « Il faut forcement les transporter hors du pays, dans des endroits capables de prendre en charge l’incinération de ces produits dangereux, qui doivent être incinérés à très haute température », a-t-il ajouté.


    Articles Similaires

    Lorsque j’avais six ans j’ai vu, une fois, une magnifique image, dans un livre sur la Forêt Vierge qui s’appelait « Histoires Vécues».

    Victor Hugo